La Femme sous les pinceaux colorés de Tracy Guiteau

Mis à jour : 15 sept. 2018

Née à New York et élevée par des parents haïtiens traditionnels, Tracy Guiteau a été vivement critiquée pour sa décision de poursuivre ses études dans l'art, et d'en faire son métier. La nature cathartique* de l'art lui a permis de s'exprimer pleinement.


Découvrons son monde coloré :


*Cathartique : qui purifie, libère des éléments considérés comme impurs.


✢ Cliquez sur la flèche à droite pour découvrir les oeuvres



C - Qui est Tracy Guiteau? D'où viens-tu ? New York ou Haïti? Quand as-tu commencé à faire de l'art?

T - Mes parents voulaient que je sois infirmière et, en sortant du lycée, j'ai reçu une bourse pour aller en école d'infirmières. Tout en essayant de poursuivre les aspirations de ma famille, tout ce à quoi je pouvais penser était l'art.


L'art m'a toujours obsédé, il est ancré et apaise ma vie. J'ai l'impression que Dieu est l'art pour moi. En tant que jeune enfant, exprimer ses émotions était considéré comme une faiblesse. En tant que jeune enfant, la vie privée est considérée comme inexistante. L'art est devenu mon exutoire là où les mots ont échoué. Chaque coup de pinceau expose une partie invisible de l'intérieur; chaque œuvre est devenue une entrée dans un journal visuel.


« J'ai l'impression que Dieu est l'art pour moi »

Je cherche à réaliser des peintures riches en couleurs, avec une touche de complexité, et ce, grâce à l'utilisation de petites lignes détaillées. Souvent, des mots et des phrases sont cachés dans mes peintures, exprimant des thèmes qui me sont propres, ce qui, d’une certaine manière, prolongent mon hésitation en tant qu’enfant à s’exprimer ouvertement par écrit.




Crédit photo : Tracy Guiteau - @guiteauart


C -J'aime la façon dont tu peins, avec des lignes colorées, comme si ces petits morceaux de matière organique créent l'Humain. Comme des atomes poétiques formant un tout, une oeuvre. Qu'est-ce qui t'inspire?

T - Chaque pièce est une page de mon journal visuel. Mon art s’exprime mieux lorsque je n’ai pas les mots à dire. Thérapeutique dans un sens. Cela remonte à ma jeunesse, il n'y avait pas d'intimité pour un enfant.


Chaque pièce contient des mots cachés qui donnent des indices sur l'oeuvre ou même parfois la contredise.

C -J'ai vu que tu as participé à plusieurs expositions : le Boca Basel Event, le musée du patrimoine haïtien, exposition sur le patrimoine haïtien ... Hormis "le dévoilement de l'artiste emblématique", y a-t-il des expositions à venir?

T - Pas pour le moment. Je me concentre principalement sur la production de nouvelles oeuvres. Mon exposition actuelle "Matriarch" est toujours au Musée du patrimoine haïtien jusqu'en novembre 2018.



C - Comment la culture des Caraïbes influence tes œuvres d'art? Quand as-tu commencé à créer des figures en argile et des vêtements de mode?

T - J'ai été entourée par la culture caribéenne toute ma vie alors elle fait partie de moi et vous la verrez constamment dans mes oeuvres. Mon amour pour l'argile a grandi lors de mes années à l'école primaire. L’amour pour la mode a quant à lui commencé avec mes poupées Barbies, en volant des morceaux de vêtements de ma mère pour le prochain design de robe de ma poupée.



C - Peux-tu m'expliquer ton parcours professionnel? Habites-tu en Floride? Quelle est ta profession actuellement ? Quels sont tes projets futurs ?

T - Je travaille actuellement dans le Marketing. Mon objectif est de devenir un artiste à temps plein et de posséder une galerie pour aider d'autres artistes. Je vis actuellement en Floride et mes projets futurs consistent à produire de nouvelles pièces pour un défilé de mode et d'art solo. Et aussi s'impliquer davantage dans les musées et les expositions d'art international.

C - Quelle est l'œuvre que tu as réalisée que tu préfères ? Pourquoi?

T - Pour être honnête, mon oeuvre préférée serait une sculpture en argile que j'ai faite à la Rhode Island School of Design. J'aime la plupart des choses pratiques et suis fascinée par la construction en 3 dimensions. Je suis complètement libérée lorsque je sculpte. Lors de mon déménagement en Floride depuis le Rhode Island, la pièce était trop lourde. De plus, je n'avais pas les fonds pour l'expédier. La pièce a donc été détruite. J'aurais aimé l'avoir avec moi maintenant.


Suivez Tracy sur ses réseaux sociaux >

Instagram

Facebook

Website

Twitter

Youtube


Vous avez aimé cet article ? Faites-le nous savoir !


TAG :

#Caribeart #CaribbeanArtist #Caribbean #Caraibe #Caraibes #Tracy #Guiteau #TracyGuiteau #Haiti #NewYork #Antilles #Femme #Femmes #Huile #Peinture #Peinturealhuile #Couleurs #Jeune #Jeunesse #Artwork #Lines #Acrylic #Art #Artistes #Artist #Digital #Blog #Magazine #Mag #Webmag #New #Français

© 2020 - Caribeart - Tous droits réservés - Site par Kimberley DEMAGNY