Street creole et afro-futurisme de Richard Méril

Mis à jour : mars 27

Richard Méril, connu sous le pseudo Richartiste, un talentueux artiste Martiniquais, célèbre sur les réseaux sociaux (14 400 abonnés sur Instagram). Il s'est fait connaître dès son plus jeune âge avec le court métrage "En bel so", qui a marqué l'animation des Antilles Françaises. Maintenant Storyboarder pour de célèbres studios d'animation, son brillant parcours, est une véritable source d'inspiration pour tout Antillais chauvin qui se doit.



C -  Qui est Richartiste ? Parles moi un peu de toi.

R - Je m'appelle Richard Méril, je suis né en Martinique, j'ai 30 ans et je suis storyboarder. J'ai vécu là bas jusqu'à mes 17 ans, puis je suis parti en France. J'ai réalisé une prépa art, et j'ai été accepté dans la célèbre école d'art spécialisé dans l'illustration Emile Cohl à Lyon. Je suis un très grand fan de mangas, j'adore Dragon ball Z, je m'entrainais à dessiner les personnages quand j'étais plus jeune !


« Il ne faut pas écouter les gens, courir derrière les abonnés et les likes. Maintenant mon style plait, j'ai su m'affirmer. »


C - Comment es-tu devenu Storyboarder ?

R - Avant mes études supérieures, j'ai réalisé un stage avec François Gabourg, en Martinique. J'ai eu l'occasion de réaliser mon premier storyboard pour lui. Ce fut très intéressant car c'est autre chose que le dessin. Ca a été mon premier déclic. 


Deuxième déclic, en 3ème année, j'ai discuté avec mon prof, Sydney Kombo, il a travaillé pour Disney, Pixar, les Gardiens de la Galaxy, Gravity, Advenger... Il m'a mis en confiance, en me disant que j'avais le niveau pour les Storyboard et beaucoup de facilités. J'ai donc laissé tomber la spécialisation BD que je voulais faire au départ, pour l'animation, sur ses conseils.


Il faut savoir qu'Emile Cohl est une école prisée, il y avait des classements, beaucoup de compétitions. Être storyboarder est difficile d'accès. A vrai dire, j'ai aimé l'idée que tout le monde ne puisse pas le faire.


Crédit photo : @richartiste


C - On voit que tu réalises des illustrations de femmes street, creoles, urbaines. Tu as un style vraiment unique. Dis moi, qu'est-ce qui t'inspire ? Quelles sont tes influences artistiques ?

R - J'ai été frustré un moment de ne pas faire d'illustrations à cause du storyboard, ça me dérange d'être réduit à ce métier. J'ai envie de me faire plaisir, de ne pas être fermé dans des clichés du type "tu es martiniquais, donc tu ne peux pas dessiner de blanc", j'aime l'univers science fiction, afro caraïbéen, je ne veux pas me donner de limite.


J'ai été connu grâce au court métrage "en bel so", je ne dessinais que les personnages de l'animation pendant un moment. Puis j'ai changé mon style, j'ai dessiné autre chose, et au début ça n'a pas plus... Mais j'ai continué. Il ne faut pas écouter les gens, courir derrière les abonnés et les likes. Maintenant mon style plait, j'ai su m'affirmer.




C - On ressent chez toi une véritable volonté de pousser le style et l'ambiance street-creole, afro futuriste à se développer dans le monde. Est-ce que la culture caribéenne t'influence dans tes oeuvres ? 

R - De part mes parents, j'ai eu accès a une culture métissée : Martinique + métropole (France), assez ouverte au monde. J'ai grandi en Martinique, donc dans un environnement très dancehall, local et tout ça.


Mes dessins de femmes, sont clairement inspirés des attitudes des femmes Potomitan*, fortes, féminines, courageuses. Je suis très attiré par ce genre de femmes. Elles sont un peu le reflet de notre histoire, de l'esclavage.


« Mes dessins de femmes, sont clairement inspirés des attitudes des femmes potimitan* »

*Potomitan : expression créole qui désigne, généralement la mère, puissant et inébranlable soutien de la famille, centre du foyer. C'est l'individu autour duquel tout s'organise et s'appuie.




C - Quels sont tes principaux outils créatifs ? Photoshop, ton téléphone…?

R - J'utilise principalement Photophop et la tablette Cintiq 13HD de Wacom.





C - Peux-tu me parler un peu de ton parcours ? Que fais-tu actuellement ? Quels sont tes projets futurs ? 

R - Je suis Storyboard professionnel, j'ai bossé pour Cartoon Network, Nickelodéon, Studio Hari... Je viens de terminer une série qui s’appelle « Mister Magoo » commandée par Dreamworks , qui sortira en 2019. Dès Novembre, je commencerai la série « Moka », un projet interne du Studio Xilam (ceux qui ont réalisé Oggy et les Cafards, les Zinzins de l'espace, Shuriken School...) qui sortira courant 2020


Côté illustrations, j'ai également créé une société, Richarstudio. Je suis membre de RS2R (Red Son Red Rum) haha, on fait de la visual music. Sinon, j'aimerais développer un peu plus mon style. J'ai toujours voulu faire un long métrage, partir bosser aux States. Par orgueil et pour me faire un petit kiff, j'adorerais bosser sur Rick et Morty.




Richartiste a également illustré un livre que vous trouverez ici. On espère bientôt voir le long métrage, de nouvelles illustrations et pourquoi pas une animation Scify Afro- Caribéenne ? En tout cas, c'est un artiste que l'on suit de près, à qui on souhaite le meilleur.


Suivez Richartiste sur ses réseaux sociaux >

Site internet

Instagram

Facebook




Vous avez aimé cet article ? Faites-le nous savoir !



TAG : #Caribeart #Artistes #Caraibes #Caribbean #Caribe #Richard #Meril #RichardMeril #Richartiste #Martinique #Antilles #Homme #Hommes #Portrait #Afro #Street #Futurisme #Manga #Dessin #Stroyboard #Graphisme # #Illustration #Illustrations #Art #Artist #Digital #Blog #Magazine #Mag #Webmag #New #French





© 2020 - Caribeart - Tous droits réservés - Site par Kimberley DEMAGNY