La beauté des femmes exotiques d'Angel.M

Mis à jour : 17 sept. 2018

Angélique Munier, sous son pseudo instragram @Angeldeberg, est notre 2ème artiste international sur Caribeart (découvrez la 1ère ici). Elle nous fait découvrir sous son pinceau digital des beautés uniques et exotiques. Cette jeune illustratrice nous transporte dans son univers fantaisiste de jolies femmes un brin magiques.



✢ Cliquez sur la flèche à droite pour découvrir les oeuvres


C - Qui est Angel.M ? J'ai remarqué que tu aimes beaucoup ce qui est tropical, c'est pourquoi j'ai pensé à toi pour Caribeart. D'où viens-tu ?

A - Tout d’abord, je te remercie pour cette interview ! Que dire ? Je suis une jeune illustratrice autodidacte. Je dessine depuis toujours et je me suis lancée en freelance depuis 2017. En parallèle, je me prépare au métier de professeur de littérature.


Pour ce qui est du thème tropical, tu as vu juste ! Je viens de la Côte d’Azur mais je vis à Paris pour mes études. La mer et le soleil me manquent terriblement…. donc je compense avec des illustrations estivales et colorées ! 


L’illustration est un moyen pour moi de sortir de la réalité, bousculer les normes et échapper à la monotonie du quotidien. C’est pourquoi j’aime inscrire mes personnages dans une ambiance ou un univers légèrement fantaisiste, magique ou encore futuriste.


« J’ai voulu me réapproprier le corps féminin pour le représenter selon ma propre vision : moins sexualisée, plus incarnée et plus diversifiée. »


C - Tu as un style très féminin, délicat et sensuel. Un coup de crayon qui met principalement en valeur la femme, sous toutes ses formes et beautés. Qu'est-ce qui t'inspire ? Parle nous de ton univers.

A - J’avoue que je suis légèrement obsédée par les portraits de femmes ! C’est peut-être mon côté féministe qui s’exprime inconsciemment. Depuis toute petite, j’ai l’habitude de voir la femme dessinée ou photographiée par des hommes. J’ai sans doute voulu me réapproprier le corps féminin pour le représenter selon ma propre vision : moins sexualisée, plus incarnée et plus diversifiée.


C’est pour ça que je mets souvent en avant les visages plutôt que les corps. Mes personnages féminins ne sont jamais des coquilles vides, j’essaye toujours d'imaginer leur personnalité, leurs sentiments ou leurs pensées pour les faire rejaillir ensuite dans mon travail.


Crédit photo : Angelique Munier - @angeldeberg


C -   Tu es très active sur Instagram, partageant tes réalisations. Que fais-tu actuellement ? Quels sont tes projets futurs ? 

A - Actuellement je suis dans une phase de progression et d’entrainement. J’essaye de toucher à tout et de comprendre un maximum de techniques, de styles, depuis la reproduction réaliste de photos jusqu’au dessin stylisé très girly.


Je suis un peu caméléon. Cela me permet de répondre aux attentes très variées de mes clients. Le plus souvent, je réalise des commandes personnalisées pour des particuliers (portraits, bannières de blog, faire-part). Je travaille également pour un créateur d’accessoires (@pygmalioncreation) et j’espère bientôt pouvoir collaborer avec une maison d’édition !


« J’ai commencé mon aventure sur Instagram en cherchant tout d’abord à rencontrer d’autres esprits créatifs (...) Je ne m’attendais à rien et pourtant… ce fut une révélation »



C - Quels sont tes principaux outils créatifs : crayons, fusains, tablette graphique ? 

A - Je travaille le plus souvent avec une tablette et un logiciel (photoshop). L’ordinateur me cadre car je suis très brouillonne : je n’ai aucune patience, je privilégie l’énergie du trait, les décors abstraits…


Il m'arrive aussi de mélanger plusieurs médias, en mixant crayon et couleurs à l’ordinateur par exemple. Mais cela ne m’empêche pas de sortir régulièrement mes pinceaux ou mes fusains.




C - Tu es très active sur Instagram, assez complice avec tes abonnés. Sans tabou, qu'est-ce que les réseaux sociaux t'ont apporté ?

A - J’ai commencé mon aventure sur Instagram en cherchant tout d’abord à rencontrer d’autres esprits créatifs, dans tous les domaines. Je ne m’attendais à rien et pourtant… ce fut une révélation ! J’y ai trouvé du soutien, de la bienveillance, de l’inspiration, bref, tout ce qu’il me fallait pour enfin avancer.


Grâce aux gens qui me suivent et m’encouragent j’ai fait des progrès incroyables. Alors pour les remercier, j’ai inventé un hashtag #sketchmeangy. Quand j’ai un peu de temps libre, je pioche une photo qui m’inspire et je la reproduis.




C - Quelle est l'oeuvre dont tu es la plus fière, et pourquoi ?

A - J’ai une relation amour/haine avec mes dessins. Plus le temps passe et plus leurs défauts me sautent aux yeux. Et puis, mes goûts changent continuellement (#girouette). En ce moment, j’ai un faible pour mon fanart de « Blade Runner 2049 ».


Simplement parce que je le trouve complet et qu’il regroupe un peu tout ce que j’aime faire. J’aime aussi mes portraits au crayon et quelques reproductions réalistes en peinture digitale.



C'est un véritable plaisir de partager avec vous des artistes internationaux : Caribeart est également un magazine qui vous fait découvrir les artistes aux connotations caraïbéennes et exotiques. Angel fut un coup de coeur, une jeune artiste pleine de talents, à qui nous souhaitons de la réussite !



Suivez Angel sur ces réseaux sociaux >

Instagram

Facebook


Vous avez aimé cet article ? Faites-le nous savoir !




© 2020 - Caribeart - Tous droits réservés - Site par Kimberley DEMAGNY